PIGISTE

PIGISTE WEB

N

La majorité des sites webs professionnels sont dans l'obligation de fournir un contenu informatif régulier pour maintenir ou accroître le flux d'internautes.

Internet a donc de plus en plus besoin de rédacteurs, le journaliste web étant l'un des postes les plus recherchés sur le web actuellement : une occasion à saisir pour exercer une activité qui peut très bien s'adapter en télétravail à la maison. Un créneau à prendre : saisissez votre chance en vous documentant ci-dessous comment offrir vos services...

Le service

Fini le temps des 'sites vitrines', ne proposant que des informations sommaires sur les sociétés et leurs produits : voici venue l'ère des sites dynamiques de la seconde génération. La concurrence entre les sites est de plus en plus rude sur le net et la différence entre ces derniers se joue désormais sur le contenu informatif disponible online pour les internautes. C'est une des tactiques les plus utilisées par les sociétés webs pour que leurs anciens visiteurs reviennent constamment sur leurs sites tout en continuant à capter des visiteurs supplémentaires.

Les sites web sont très fortement demandeurs d'informations pour différentes raisons :

Le trafic d'un site se construit en fidélisant les internautes par le développement de contenus rédactionnels gratuits (voir payants dans des zones précises de certains sites avec accès protégé par mot de passe).

Les Mises A Jour d'un site sont perpétuelles si l'on veut donner à ses internautes des informations actuelles et réellement exploitables.

un site qui n'évolue pas est un site 'mort' aux yeux des internautes : très négatif pour l'image de marque de la société implantée sur le net.

Beaucoup de structures du web n'ont pas assez de temps ou ne disposent encore pas en interne de rédacteur pour effectuer cette tâche : elles préfèrent externaliser et sous-traiter pour des raisons budgétaires, en faisant appel à des rédacteurs salariés à 'la pige' ou organisés en free-lance ou encore à des sociétés spécialistes en contenu pour internet. L'occasion pour vous de proposer vos services en indépendant libéral soit en salarié. Vous serez amené à écrire des textes de tous types comme par exemple :

des articles de fonds, rubriques quotidiennes ou hebdomadaires et autres dossiers thématiques,

des e-mails de news, e-mails commerciaux pour l'e-mailing (e-mail marketing),

des retranscriptions d'interviews (préalablement effectués par téléphone ou par envois d'un questionnaire e-mail),

des mises en forme d'actualités, news, brèves, communiqués, dépêches,

des modifications, réactualisations de textes jugés obsolètes,

des refontes de contenus rédactionnels (lors de modifications graphiques de site ou autres),

des rédactions multilingues de textes pour alimenter les versions en langue étrangère des sites (le plus souvent en anglais). Si vous maîtrisez une deuxième langue, ce talent peut-être un plus dans ce métier.

Par ailleurs, il vous sera souvent demandé d'agrémenter votre texte de liens menant vers des sites complémentaires à votre texte. Nécessité d'un surf préalable de recherche sur le net en plus de votre activité littéraire.

Qui sélectionne les textes ?

Au niveau du choix thématique du texte à rédiger 3 cas de figure sont possibles :

soit l'employeur ou le donneur d'ouvrage vous l'impose (sélection guidée par l'étude des statistiques de son site pour déterminer quelle partie de ce dernier est à développer),

soit vous lui soumettez une ou plusieurs idées de textes originaux et vous tombez d'accord sur l'un d'entre eux,

soit, plus rare, il vous donne la liberté du choix de votre texte à écrire : nécessite une collaboration précédente fructueuse de quelques mois, une connaissance parfaite de votre domaine et une confiance mutuelle réciproque.

Profil idéal

Aimez écrire, cela va de soi mais savoir rédiger correctement un texte.

Goût de la recherche : rechercher de la documentation off-line (documentations papiers, ouvrages spécialisés...) et on line, sur le web.

Excellente connaissance d'internet : savoir utiliser efficacement les moteurs de recherche et les annuaires (généralistes et thématiques) du web pour trouver des informations spécialisées et fiables dans un secteur précis.

Bonne capacité de synthèse des documents,

Bonne culture générale,

Posséder quelques rudiments du language HTML - ou d'autres languages du web - peuvent être les bienvenus. Savoir mettre un texte en page suivant les feuilles de style CSS que votre employeur/donneur d'ouvrage vous transmettra. Il est communément admis sur le web que le texte à lire est à la taille de 12 points.

Ecrire pour le web

Rédiger des textes pour le web n'est pas la même chose qu'écrire dans des journaux et autres magazines : l'écriture électronique communicative requiert des techniques particulières pour s'adapter au support qu'elle investit. Le style et et la technique d'écriture se différencie : lire un texte sur un écran est plus fatiguant qu'un texte imprimé sur papier, d'où la nécessité d'adapter son écriture pour le web.

Il convient également de bien distinguer les structures et les formes spécifiques propre au texte internet et aux e-mails. On a bien à faire à l'émergence d'un nouveau language, une 3ème langue en quelque sorte, entre l'écrit et l'oral, où les liens cliquables et la navigation qu'elle induit, modifient directement le style et la structure du texte. Effectivement, le web, avec ses liens hypertextes, est un hypermédia imposant un modèle de communication jouant sur l'interactivité.

Les 10 règles  de l'écriture électronique web :

1 Aller à l'essentiel en faisant des phrases courtes,
2 Ecrivez simplement. Le texte doit être concis, rédigé dans un langage compréhensible par le plus grand nombre. 3 Utiliser des mots plus complexes lorsqu'ils font directement référence à la spécificité technique de votre sujet.
4 Faites des phrases rythmées, enlevées et vivantes, des accroches webs percutantes qui maintiennent l'attention, tiennent l'internaute en haleine.
5
Utilisez une mise en page aérée de votre texte, attrayante tout en respectant sa lisibilité :

texte structuré en paragraphe,

faites des retours à la ligne,

sous-titre et titre en police de caractère plus grande,

ne négligez pas la couleur,

texte lisible en noir de 12 points (souvent arial ou verdana : police reconnaissable par la plupart des plateformes informatiques),

utilisez des puces pour les descriptions,

faites des cartouches de couleurs,

utilisez des caractères en gras ou italiques.

Signalons que les normes de la mise en page sont souvent déjà édictées par la maison d'édition web pour laquelle vous travaillez (format des pages web, polices de caractère à utiliser, tailles de celles-ci, codes hexadécimaux des couleurs webs...).

6 Utilisez une ponctuation dynamique :

les 2 points suivis d'une explication,

des phrases interrogatives etc...

7 Insérez des liens hypertextes dans le corps du texte pour rendre ce dernier interactif. Il en existe 3 types différents :

liens externes conduisant vers un autre site web,

lien interne vers une autre page du même site

et ancre nommé, lien menant à un autre endroit de la page.

8 Ecrivez pour vos lecteurs avant d'écrire pour vous même d'où la nécessité de connaître leurs psychologies : répondez aux questions qu'ils pourraient se poser. Mettez vous à leur place pour déterminer les sujets auquels ils pourraient s'intéresser. En laissant votre e-mail par exemple, ils peuvent être en relation directe avec vous et vous soumettre des idées, vous posez des questions sur ce qu'ils aimeraient voir développer : l'occasion d'apprendre à bien connaître vos lecteurs et d'écrire des textes qu'ils attendent et ont envie de lire.
9 Spécialisez-vous dans un ou plusieurs domaines et connaissez les parfaitement en vous tenant au courrant de leurs évolutions. Il peut être utile de posséder des dictionnaires spécialisés si votre type de sujet le demande.

10 Respectez bien évidemment la nétiquette.

Bref, pour résumer, l'internaute est très pressé, peu concentré et donc très volatile : son attention a du mal à se fixer, d'où l'intérêt de composer des textes concis, vivant et informatif répondant à son attente.

Formations

Le métier de journaliste free-lance (web ou 'papier) peut s'exercer sans diplôme et sans détenir de carte de presse 'professionelle'. Cette dernière est par contre souvent nécessaire pour se faire embaucher dans des rédactions webs prestigieuses, affiliées à des journaux de presse écrite connus. Posséder une carte d'identité des journalistes professionnels (C.I.J.P.) permet également d'assoir sa fonction aux yeux de la profession.

Beaucoup de pigistes online se sont formés 'sur le tas', surtout les personnes possédant des connaissances très pointues dans un domaine spécialisé. Des stages de formations 'écrire pour le web' existent bien entendu comme par exemple la 'formation au journalisme web' dispensée par :

Site web : cfd-emi.com >>

A noter également, le 'guide de l'écriture journalistique' de Jean-luc Martin Lagardette paru aux Ed. La Découverte.

Equipement

un micro-ordinateur basique,

relié à une imprimante : pour relire à tête reposée les textes que vous produisez.

et connecté au net : pour la recherche de documents et la transmission de texte effectué.

Fax et téléphone.

un éditeur HTML gratuit ou un logiciel professionnel comme Dreamweaver,

plus rarement un scanner pour numériser dessins, plans, photographies / un appareil de photo numérique ou camera numérique : prises de vues lors de déplacements, reportages, d'interviews etc...

Notons que certaines sociétés du web ne vous demanderont de leur fournir qu'un texte brut au format .txt (éditable avec n'importe quel éditeur basique de texte comme le bloc-notes de windows/mac O.S. / notepad / wordpad / word...). Elles préfèreront s'occuper alors de la mise en page de votre texte en interne.

En profession libéral vous possédez votre propre matériel.
En salarié à domicile, l'employeur a le devoir, si vous l'exigez, d'installer à ses frais le matériel dont vous avez besoin pour travailler (sans oublier les abonnements forfaitaires annexes : téléphone, connexion à internet par exemple).

Organisation du service

La demande : votre employeur ou votre donneur d'ouvrage vous demande un texte pour une rubrique particulière du site avec une date limite d'exécution à respecter scrupuleusement. Quelquefois le texte est à rendre le lendemain même. Il peut également vous faire parvenir de la documentation par e-mail (liens vers des sites utiles, documents textes en fichiers joints à l'e-mail) ou par courrier postal.

Votre service : vous rédigez le texte demandé puis vous l'envoyez dans les délais soit par :

e-mail en format texte ou en fichier joint lorsqu'il s'agit de fichier .html déjà mis en page par exemple (avec ajout éventuel de photos numérisées).

FTP sécurisé avec log in et mot de passe que vous avez préalablement reçu. Vous n'avez plus qu'à transférer directement vos fichiers sur le serveur de votre employeur avec un logiciel FTP de base (WS-Ftp version LE gratuit ou celui déjà inclut dans le logiciel Dreamweaver par exemple).

solution dynamique directement en ligne utilisée de plus en plus par les sites professionnels d'infos, avec zone d'administration privée par log in /mot de passe : vous écrivez votre texte avec les titres, sous titres (+photos) dans des champs de formulaire spécialement prévus à cet effet (ou faites un copier-coller), puis vous cliquez sur la touche 'envoyer' :

le texte ainsi que les titres et les photos s'insèrent alors automatiquement avec le formatage adéquat de mise en page (taille du texte, taille et couleur des titres...) à l'aide d'un script pré-programmé, à l'endroit où ils doivent normalement apparaître sur le site. Votre seul souci est donc ici de produire un texte de qualité en amont : tout l'aval graphique de présentation est pris electroniquement en charge.

Chercher un travail rédactionnel salarié ou indépendant à domicile

Tous les domaines de l'activité humaine peuvent concernés la rédaction web : pas restrictive, cela peut aller du bricolage, à la bourse en passant par les animaux ou le tourisme... Beaucoup de sites webs sont encore sous-alimentés en informations fraîches : c'est pourtant une étape essentielle pour la professionalisation d'un site. C'est pourquoi les textes motivants et spécialisés sont très recherchés sur le web actuellement. L'alliance entre une bonne plume et la connaissance approfondie d'un ou plusieurs sujets est un profil très demandé de nos jours sur le net.

1 Posez-vous la question ? : quel sujet vous passionne ? Celui où vous avez des compétences, des connaissances particulières, qui vous motivent et que vous aimeriez développer ? Car bien évidemment, ce sont les sujets qui vous intéresseront le plus qui vous feront produire des textes de qualité.

2 Faites une recherche sur le web pour dresser la liste de tous les sites dont la mise en ligne est récente et qui ont un rapport direct ou indirect avec vos thèmes de prédilection, comme par exemple :

les grands portails généralistes qui regroupent beaucoup de thèmes comme le sport, l'emploi, l'automobile, la finance, la maison, la santé, la musique etc... On vous demandera dans ce cas, des textes peu documentés, moins approfondis : c'est surtout ici le côté dynamique et vivant qui doit être mis en avant pour motiver l'internaute. Des liens hypertextes peuvent intervenir en bas de votre texte pour amener progressivement les internautes intéressés sur des sites plus spécialisés comme :

les portails ou sites thématiques en accord avec votre sujet : le texte à produire est alors plus documenté, et apporte un véritable contenu informatif propre à satisfaire le désir de l'internaute.

les sociétés basées sur le web délivrant des contenus rédactionnels spécialisés de toutes sortes pour des sites webs clients spécifiques. Ces structures dédiées font travailler des journalistes-rédacteurs pour le compte d'autres sites qui en font la demande. Elles sont en perpétuelle recherche de rédacteurs pigistes free-lances/salariés spécialisés dans un domaine précis pour leurs clients. Rapprochez-vous de ces sociétés : elles vous contacteront alors, lorsqu'elles auront besoin de vos services. Par exemple on peut citer l'une des plus connues lamine.com où se trouve une rubrique emploi et où vous pouvez directement proposer votre CV/candidature spontanée par e-mail  Plus vous ferez des articles pour le net, et plus vous pourrez insérer dans vos mails-CV des liens hypertextes menant vers les pages webs que vous avez écrites : une carte d'entrée pour décrocher de nouveaux travaux, de nouveaux contrats.

N'espérez pas trop décrocher des piges pour les rédactions en ligne connues ou à la mode, dérivées virtuels de grands journaux : beaucoup des rédacteurs webs viennent déjà de la presse écrite et possèdent diplômes et carte de journaliste à l'appui.

3 Cherchez sur ces sites une adresse, un mail de contact ou le mail du wemaster. Il existe également bien souvent une rubrique Job/emploi/CV. Dans les grosses structures, contactez directement les 'chargés de la communication externe', les 'attachés de presse', les 'webmasters éditoriaux', les 'chefs d'édition', etc... Envoyez un mail ou un courrier de motivation pour proposer vos services aux sites que vous avez sélectionné. Précisez votre désir de travailler à domicile : ce qui arrange bien souvent les sites webs qui démarrent dans un petit local (voir eux aussi à domicile) et qui manquent cruellement de place. Proposez leur également des sujets, des thèmes, des articles qui pourraient directement les intéresser. Ecrire un petit article d'une cinquantaine de lignes - comme cette fiche par exemple - ne vous coûtent rien si ce n'est un peu de votre temps et peut vous permettre de décrocher régulièrement des piges à réaliser à votre domicile. Vous pouvez également proposez votre texte gratuitement sur un site internet intéressé par votre sujet : n'oubliez pas alors de glisser à la fin de votre article votre e-mail personnel (ou votre site si vous en avez un) avec une accroche du style 'rédacteur spécialisé de contenu internet' en caractère plus petit. Habituez les internautes à votre rendez-vous, une fois par semaine, plusieurs semaines d'affilés puis cessez : il n'est pas impossible que le directeur de la publication web en question vous contacte pour vous faire une proposition. La raison : il ne désire pas perdre le trafic ainsi obtenu par vos soins.

Pour ce qui est de l'e-mailing contactez directement les responsables commerciaux et marketing des sociétés. Signalons que l'e-mailing se développe beaucoup ces dernières années car c'est un excellent moyen de fidélisation des internautes. Pourquoi ne pas vous spécialiser et exploiter cette nouvelle voie qui s'ouvre à tous les rédacteurs ?

Premiers contacts

Lamine.com >> Agence de conseil et de production de contenus éditoriaux sur Internet et sur tous supports en ligne. Leurs missions : définir, concevoir, réaliser et animer les contenus interactifs et plurimédias servant les objectifs de leurs clients : enrichissement de l'expérience utilisateur, commerce électronique, nouveaux médias, communication corporate, consumer, e-learning, complémentarité on line/off line...

Webredacteurs.com >> La rédaction de contenu pour sites internet. Rédacteurs, si vous recherchez des piges ou des missions rédactionnelles dans le domaine éditorial, vous pouvez essayer de les contacter : rendez-vous sur la page contact pour votre candidature spontanée.

Alizao.com >> Alizao est une agence web de communication éditoriale spécialisée dans les domaines du bien-être, de l'art-de-vivre et de la psychologie. Capitalisant sur 5 années d'expérience, Alizao propose une approche créative associant l'expertise éditoriale, le marketing, le graphisme et la maîtrise des dernières technologies pour faire exister vos marques sur tous les supports : print, web et mobile. L'agence met ses compétences au service des entreprises et de leurs marques, des médias et des institutions.

Ce ne sont que des exemples : à vous de trouver les sites spécialisés dans votre créneau en tapant sur les moteurs de recherche les mots clefs 'contenu spécialisé internet', 'rédacteur' etc... Par ailleurs signalons également que les sites cités plus haut n'offrent pas obligatoirement du travail et pas spécifiquement du 'travail à domicile'. A vous de négocier votre talent, votre contrat ou devis avec eux, et votre manière de travailler (en télétravail free-lance, en salarié de chez vous etc...) .

Journalistes-enligne.com >> Portail des journalistes et réseau d'expert en rédaction, Journalistes-enligne.com est un service qui permet :

aux journalistes de se présenter,

aux responsables d'entreprises et de la communication, aux attachés de presse, de faire appel à des rédacteurs spécialisés.

Signalons que vous n'êtes pas dans l'obligation de vous cantonner à la recherche de travaux de rédactions pour des sites webs. Ecrire des textes 'papier' pour un journal quotidien, un magazine régional, une revue associative etc... peut également aisémment se faire en télétravail de chez soi. Toute 'pige' qu'elle quelle soit peut être bonne à prendre pour se faire la main et se lancer avec le statut du free-lance ou celui du salarié.

A noter : beaucoup d'apprentis webmasters ont commencés par créer un petit site de pages personnelles sur un sujet précis qui les passionnait. Remarqués par des professionnels pour la qualité rédactionnelle de leurs textes et les idées développées, ils ont pu rapidement, par la suite, s'intégrer au sein de sites professionnels et autres portails du web. La création d'un mini-site amateur peut donc agir ici comme un passeport pour un emploi et une activité professionnelle rémunératrice.

Statuts

Dans le milieu du rédacteur online à domicile, il existe plusieurs façon de télé-travailler :

En free-lance : inscrit en profession libéral en tant que 'journaliste indépendant', vous êtes payé à la ligne ou à la pige. Vous pouvez également opter pour une solution de portage salarial. La société vous sous-traite un travail rédactionnel avec devis et factures.

En salarié pour un (ou plusieurs) site(s) web indépendants thématique(s) ou en amont, au sein d'une un société-web dédiée à la délivrance d'informations. Le pigiste web qui travaille à la 'pige', c'est-à-dire qui rédige un article rémunéré aux nombres de lignes produites. Le paiement du salaire est donc à la tâche exécutée pour le pigiste externe à domicile et salaire mensuel fixé à l'avance pour le journaliste en interne 'dans les murs' et faisant ses heures.

La société va toujours vous tester au départ sur un texte de commande pour juger vos capacités réactives ainsi que vos qualités rédactionnelles. Les solutions en salariés à domicile sont plutôt rares au départ, et il est souvent nécessaire de faire ses preuves en indépendant pour passer ensuite à l'étape du salarié statutaire par une société.

A noter : si vous êtes un libéral à domicile et ne travaillez régulièrement que pour un seul et unique donneur d'ouvrage, ce dernier est dans l'obligation de vous salarier (cf. 'cas de la présomption de non salariat' ART. L. 120.3 du Code du Travail, livre I).

De nombreux sites webs cherchent encore à externaliser cette tâche de rédaction : elles apprécient la sous-traitance ou le travail à domicile salarié où elles payent à la tâche exécutée.

Précision : le journaliste classique c'est-à-dire oeuvrant pour les supports papiers ouvre le fait d'écrire des articles pour des sites webs.

Obtenir la carte de presse

L'exercice du journalisme 'papier' ou 'télévisé' ouvre les droits à la fameuse carte de presse. Le journalisme en ligne est un métier relativement neuf et il vous sera encore difficile d'obtenir cette dernière en travaillant exclusivement pour le web. Mais les choses bouge tellement vite sur le net, qu'il est à parier que d'ici quelques années, les journalistes online seront égaux en droit à leurs homologues 'papiers' et bénéficieront des mêmes avantages. En principe, pour avoir droit à sa carte, il faut fournir des justificatifs de revenus provenant de sociétés professionnelles ayant un numéro de comission paritaire.

Pour plus d'informations à ce sujet, vous pouvez vous rendre sur le site du Syndicat National des Journalistes :

Site web : snj.fr >>

Vous trouverez sur le site de la S.N.J. une multitude d'informations sur :

Le syndicat : publications, congrès du SNJ, Formation syndicale, communiqués.

La législation : les journalistes selon la loi, convention collective, grilles de salaires et fonctions,

La presse sur Internet : les droits des journalistes.

La profession : écoles de journalisme reconnues, journaliste rémunéré à la pige, accords droits d'auteur, carte d'identité professionnelle, fiscalité des journalistes, circulaire déclaration des revenus de l'année.

Le pigiste : mode d'emploi, 'modèles d'accords de piges' facilement adaptables pour le web...

La déontologie : les chartes du journaliste.

Tarifs

Dans le domaine de la presse, le tarif contractuel syndical du journaliste rémunéré à la pige est d'environ :

1 € la ligne de 30 signes et espaces.

60 € le feuillet de 1 500 signes (soit 25 lignes de 60 signes et espaces).

Plus généralement en pratique, on constate un prix moyen pour le feuillet de 77 € avec des tarifs de base commençant à 46 et finissant à 122 €.

Ces chiffres sont à reconsidérer pour le web. En salarié comme en indépendant, vous êtes payé au signe, à ligne, mais le plus souvent à l'article rédigé. Pour internet, on vous demandera d'effectuer votre rédaction avec une longueur prédéterminé à l'avance (variant de 1 à 3 longueurs d'écran web). Cette longueur de texte reviendra généralement pour chaque travail pour garder une certaine unité sur le site entre tous les textes.

Prenons l'exemple de l'écran web à 50 lignes de 60 caractères (rédaction en texte brut et lignes denses, sans mise en page et sans retour à la ligne) : rémunération entre 50 et 200 €. Un article de 2 longueurs d'écrans webs se négocie généralement entre 100 et 400 € suivant votre degré de spécialisation et le niveau de difficulté (recherches approfondies etc...).

Développement possible

1 Comme le milieu de la presse, dans les sites web importants, la hiérachie est très présente :

secrétaire de rédaction : travaux de saisie et de corrections voir première mise en page du texte.

pigiste web : journaliste free-lance collaborant à la rédaction d'articles pour un ou différents sites internet généralistes ou spécialisés.

rédacteur web

web-journaliste : possède souvent la carte de presse.

Animateur web / webmaster rédactionnel : plus de marge de manoeuvre et de responsablités quant au choix des sujets, propose des sujets. Après validation hiérarchique, il passe à la rédaction des articles en corrélation avec la thématique du site.

Chef d'édition web ou rédacteur en chef: c'est le responsable éditorial Internet, celui qui supervise la rédaction de section ou de l'entière publication web dans les grosses structures.

Cette hiérarchie est beaucoup moins présente dans la pluralité des petites et moyennes entreprises se développant rapidement sur le web. Le monde du web étant en pleine structuration, les possibilités de gravir les échellons au sein d'une société basée sur le web sont nombreuses après quelques mois de rédactions de piges. Dans les petites structures, ils vous arrivent même de cumuler différentes fonctions (rédactions de piges et choix des sujets par exemple, normalement confié au rédacteur en chef). Lorsque la situation évolue positivement, la hiérarchie se développe.

Pour un free-lance, il peut être utile en période de surcharge de connaître d'autres rédacteurs de son domaine pour leur donner un ou plusieurs textes en attente. Car un texte à rendre à une date précise ne peut attendre et être reporté !

2 Si vous avez trop de travail de rédaction passez à l'étape suivante : montez un site délivrant du contenu rédactionnel pour d'autres sites sous-traitants.

1ère étape, développez votre réseau :

de rédacteurs (télétravailleurs free-lance) qui sont prêt à travailler pour vous. Trouvez des spécialistes dans de nombreux domaines dans les sujets à la mode actuellement (là où les sites professionnels sont légions).

de sociétés demandeuses de textes pour leurs sites.

Prospectez les 2 catégories par e-mails.

2ème étape : monter votre propre site web avec une partie 'recherche de rédacteurs' et une autre 'recherche de missions' pour ces rédacteurs. Référencez votre site correctement auprès des moteurs de recherche et soumettez le également aux annuaires.

3ème étape : demandez à vos clients les textes qu'ils recherchent. Leurs réponses doivent être le plus précises possibles. Pour cette raison, faites leur remplir un formulaire en ligne sur votre site pour un devis en leur demandant : le thème principal du texte à rédiger, les sujets secondaires abordés, le nombre de lignes, le degré de spécialisation du texte, le ton abordé, la mise en page etc...

Commander à vos free-lances les textes que recherchent vos clients à des tarifs attractifs puis commercialiser ensuite ces rédactionnels auprès de vos sites-clients, avec une marge commerciale de 20 à 30 %.

La matière première c'est-à-dire le texte-rédactionnel peut être considérée ici comme n'importe quel produit commercialisable. L'avantage ? : il ne coûte rien à réaliser sinon du temps (et du talent) et montez un site est de nos jours à la portée de toutes les bourses. L'investissement est d'un côté comme de l'autre, très faible et beaucoup de rédacteurs ou d'entrepreneurs en herbe peuvent se lancer dans cette aventure...

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site