ASSISTANTE MATERNELLE

ASSISTANTE MATERNELLE A DOMICILE

C Cette activité propose de garder des enfants chez vous. L’assistante maternelle est une personne agréée par le conseil municipal, régulièrement contrôlée, aidée et conseillée par le centre de protection maternelle et infantile. Elle ne peut avoir que 3 enfants maximum à charge mais a aussi souvent à assumer la garde post-scolaire d’autres enfants.

Attention, ce ne sont pas des gardes occasionnelles comme le baby-sitting, mais réellement des gardes à temps plein. Bien entendu il faut avoir l’amour des enfants, mais cela ne suffit pas : il faut aussi savoir les distraire toute la journée, être attentionné, savoir s’y prendre avec les nouveaux nés. Des notions de puériculture peuvent être exigées : par exemple, après un congé de maternité, une jeune mère peut vous confier son enfant de quelques mois... A ce propos, un petit livret gratuit, édité par la Caisse d’Allocation Familiale, vous guidera pour apprendre à accueillir des enfants en bas âge.

L’atout de cette activité est qu’elle concilie vraiment travail et 'vie familiale', tout en vous permettant de continuer à vous occuper de vos propres enfants. Notons aussi que les touts petits passent autant de temps à dormir qu’à être éveillés.

Conditions d’exercice

Toutes les législations concernant les gardes d’enfant sont disponible à votre caisse d’allocation familiale : la loi du 17 mai1977 définit précisément le statut de l’assistante maternelle. Il en existe en réalité 2 types distincts :

celle qui accueille 'en placement' des enfants jusqu’à leur majorité, pour diverses raisons familiales. A noter que les enfants sont aussi gardés les soirs et week-ends. Joindre le Foyer ou l’Aide Sociale à l’Enfance de votre département.

celle 'agréée' qui a fait une demande auprès de la DDASS (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales). Elle peut soit être indépendante, soit être rattachée à une crèche familiale. Pour être agréer, une puéricultrice ou une assistante sociale déterminera, après une enquête très sommaire (visite du lieu où l’enfant est accueilli et questions/petits tests psychologiques), si les 2 grandes exigences suivantes sont satisfaites :

- superficie du logement adapté au nombre d’enfants hébergés et tenu dans le respect d’hygiène corporelle. Vous devrez notamment disposer d’une petite pièce isolée où l’enfant pourra se reposer.

- principe d’éducation, développement des facultés intellectuelles, éveil des sens...

Après visite médicale, la commission de la DDASS accorde ou non l’agrément et fixe le nombre d’enfants qu’il est possible d’accueillir chez vous : 1, 2 ou 3.

Pour les demandes d’agréments :

contactez le centre de protection maternelle et infantile (P.M.I.)

ou le service enfances et familles, de la Direction de la Vie Sociale (D.V.S.) de votre région.

Par ailleurs, depuis 1992, une formation obligatoire de 60 heures est dispensée. C'est le président du Conseil général du département qui donne, au terme de ce stage, son agrément.

Salaire

La fiche de paie est mensuelle, le salaire horaire par enfant est compris entre 1,30 € à 2 €, versé directement par les parents (environ 10 € par jour en province et 23 € à Paris, des maximum pour des cas spéciaux pouvant aller jusqu’à 30 € par jour.). Pour une garde régulière d’un enfant à votre domicile, comptez environ 300 € par mois. Par ailleurs, toute la consommation effective des enfants est bien entendu payé par les parents : indemnités entretien (couches...) et repas qui avoisinent les 5 € par jour.

Les contacts

Bien entendu, pour votre recherche de contacts, tournez-vous vers :

les petites annonces d'offres des journaux gratuits rubrique 'garde d'enfants'.

Internet : possibilité d'insertion et de consultation d'annonces d'offres et de demandes gratuites sur de nombreux sites (par exemple sur le site de du S.N.P.A.A.M., cf. ci-dessous)

La mairie de votre ville : des parents déposent une annonce pour trouver une gardienne ou viennent chercher la liste des assistantes maternelles agrées de leur ville

Les ‘places’ d’assistantes maternelles sont plutôt occupées par les femmes mais une étude récente prouve que de plus en plus d’hommes - chômage oblige - investissent cette activité. les avantages sont incontestables :

salaire, indemnité en cas d’absence de l’enfant, sécurité sociale,

insertion gratuite sur les listes du service social de la mairie et des assistantes sociales (informez-les de vos disponibilités) et donc pas de recherche personnelle à effectuer...

Du côté des parents également. Bien entendu c’est les parents qui remplissent vos fiches de paie et ils doivent donc connaître la législation du travail. Là s’arrête l’inconvénient. Car les charges sociales qu’ils avancent à L’URSSAF sont remboursées par la Caisse d’Allocation Familiale : peu de couple connaisse cet avantage et c’est une des raisons qui les pousse à choisir une nourrice clandestine. Par ailleurs si la nourrice choisie est agréée et si l’enfant a moins de 6 ans, les parents peuvent percevoir l’AFEAMA (aide à la famille pour l’emploi d’une assistante maternelle) : pas de cotisations sociales à payer et une allocation versée trimestriellement. Ils peuvent également déduire les frais de garde de leurs impôts.

un site web avec beaucoup d'informations pratiques sur le métier d'assistante maternelle : petites annonces, fiches techniques, protection sociale, coordonnées des Syndicats Départementaux...

Site web du S.N.P.A.A.M. : assistante-maternelle.org >>

***

Tous les mardis sur ce site, toutes les informations pratiques et utiles sur une nouvelle activité à domicile...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×